Chargé·e de recherche en sciences sociales (pêches côtières)

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

 

Description

 

Principale organisation scientifique et technique du Pacifique, la Communauté du Pacifique (CPS) appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

 

La Division pêche, aquaculture et écosystèmes marins comprend deux unités, le Programme pêche hauturière et le Programme pêche côtière. Le Programme pêche côtière a pour objectif de promouvoir la gestion et la valorisation durables des ressources côtières, littorales et aquacoles des États et Territoires insulaires océaniens. Le Programme aide les pays océaniens à mettre au point des stratégies et des régimes (nationaux et locaux) de gestion de la pêche côtière fondés sur des données scientifiques et applicables du point de vue social. Il offre aux pouvoirs publics, aux entreprises du secteur privé et à d’autres parties prenantes d’Océanie un cadre régional de planification, de recherche, de développement et de commerce en faveur de l’aquaculture durable. Le Programme intervient également à l’appui du développement de pêches côtières durables dans les États et Territoires insulaires océaniens afin qu’elles puissent contribuer à la sécurité alimentaire et aux moyens de subsistance des populations, à la croissance économique et à l’adaptation au changement climatique.

 

Fonctions – Le·la Chargé·e de recherche en sciences sociales (pêches côtières) fournira un appui et des conseils techniques dans le domaine des sciences sociales et de la démographie aux pouvoirs publics, aux parties prenantes et au secteur privé pour la planification et la mise en œuvre des activités de la chaîne de valeur halieutique, en axant ses efforts sur les conséquences et les aspects sociaux et communautaires du développement des activités de subsistance.

 

Les principales responsabilités de la personne titulaire du poste sont les suivantes :

 

  1. Évaluer les aspects sociaux et démographiques des pêches côtières afin de guider les améliorations des chaînes de valeur
  • Entreprendre des recherches sociales et démographiques sur les pêches côtières, leur exploitation et leurs débouchés
  • Examiner les systèmes existants de suivi des pêches faisant appel aux enquêtes socio-économiques, aux études de marché et aux enquêtes auprès des pêcheurs et participer à la conception de nouveaux systèmes
  • Participer à la formation des pêcheurs et des agent·e·s des pêches côtières concernant le suivi et la consignation de la production
  • Superviser la conception et la mise en œuvre de bases de données pour appuyer la collecte de données et les systèmes de suivi des aspects sociaux et commerciaux des pêches côtières aux niveaux requis
  • Recenser les lacunes en matière de formation ainsi que les besoins de données, et animer les formations des agents nationaux dans tous les domaines liés à la collecte de données de sciences sociales, sur l’utilisation de la base de données et l’analyse des données pour les pêches côtières faisant l’objet d’un suivi
  1. Évaluer les rôles des hommes et des femmes dans les pêches côtières, les perspectives de développement, les activités halieutiques, la commercialisation et les modes de consommation des fruits de mer
  • Réaliser des études de caractérisation des pêches concernant les prises, l’effort et les performances économiques de certaines pêches côtières, en mettant l’accent sur les femmes et les jeunes
  • Évaluer le rôle des hommes et des femmes dans les pêches côtières et les chaînes de valeur associées afin de combler les lacunes et de lever les blocages
  • Réaliser des évaluations des perspectives de développement, de l’exploitation des ressources halieutiques et de la consommation des produits de la pêche
  • Soutenir le partage de ressources et encourager les collectifs de pêcheurs, notamment les groupes de femmes
  1. Fournir une assistance pratique aux membres pour la conception et le ciblage d’informations adaptées à des fins de formation, de sensibilisation et d’éducation
  • En collaboration avec la Section information halieutique et d’autres composantes du programme PEUMP, élaborer divers supports d’information (manuels de formation, directives et autres outils pédagogiques)
  • Contribuer aux aspects sociaux des supports pédagogiques et de sensibilisation axés sur les moyens de subsistance et sur la gestion communautaire des pêches visant à assurer leur pérennité
  1. Encourager l’établissement de réseaux interinstitutions et la collaboration plurisectorielle à l’interne et à l’externe pour combler les lacunes et lever les blocages dans les chaînes de valeur halieutiques
  • Travailler avec les organisations du CORP, les fonctionnaires des États et Territoires insulaires océaniens, les organismes bailleurs de fonds, les établissements universitaires, les ONG, les organisations de la société civile, le secteur privé et les communautés sur les questions sociales liées aux chaînes de valeur des pêches côtières, et encourager les collaborations
  • Traiter et collaborer étroitement avec d’autres composantes du programme PEUMP et du Programme pêche côtière
  • Mettre en place des modalités de coopération et promouvoir la collaboration avec d’autres divisions de la CPS sur des questions telles que la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance, etc.
  1. Assurer des tâches administratives et la communication au sein de la Section
  • Appliquer les procédures de la CPS et les autres procédures administratives en vigueur à l’ensemble des activités entreprises, y compris en matière de formation
  • Contribuer, chaque fois qu’il y a lieu, aux publications du Programme, de la Division et de la CPS
  • Élaborer des rapports pour toutes les activités entreprises, notamment des rapports techniques et des rapports de mission, en adaptant le format à l’activité, et contribuer à l’élaboration de demandes de financement et de rapports destinés aux bailleurs de fonds

 

Pour de plus amples informations sur les grands domaines d’intervention correspondant à ce poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

 

Principaux critères de sélection

 

  1. Qualifications
  • Diplôme de deuxième cycle (ou expérience équivalente) en sciences sociales, en sciences halieutiques ou dans une discipline apparentée du développement
  1. Compétences techniques
  • Au moins huit ans d’expérience directe liée aux aspects sociaux des pêches côtières et/ou communautaires dans les îles du Pacifique
  • Aptitude avérée à collaborer et à travailler dans une organisation mettant en œuvre des programmes intégrés auxquels participent des collègues de différents pays et cultures
  • Expérience de la mise en place de programmes de suivi systématiques, notamment d’enquêtes auprès des ménages, d’enquêtes socio-économiques, d’études de marché et d’enquêtes auprès des pêcheurs proposant une ventilation des données par sexe et tranche d’âge
  • Connaissance des approches actuelles de gestion communautaire des pêches, des questions d’égalité hommes-femmes et des approches axées sur le respect des droits de la personne, notamment en Océanie
  • Capacité avérée à concevoir, à planifier et à animer des ateliers et d’autres formations
  • Aptitude à travailler sur ordinateur et maîtrise des logiciels MS Word, Excel et PowerPoint, des SIG ainsi que des applications de saisie et de gestion de données
  • Disposition et aptitude avérée à voyager et à effectuer des missions dans les États et Territoires membres de la CPS, y compris dans des conditions parfois difficiles
  1. Compétences linguistiques
  • Excellente aptitude à la communication écrite et orale en anglais, et capacité à interagir avec différentes parties prenantes et différents publics
  1. Compétences relationnelles et sensibilité culturelle
  • Sensibilité à la diversité culturelle et connaissance avérée des pays en développement
  • La connaissance des États et Territoires insulaires océaniens constitue un atout.

 

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Date d’entrée en fonction – Le poste est à pourvoir dès que possible.

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir jusqu’au 31 décembre 2022.

 

Traitement – Le poste de Chargé·e de recherche en sciences sociales (pêches côtières) se situe dans la classe 11 du barème 2020 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 4 113 à -5 045 DTS (droits de tirage spéciaux), soit entre 605 702 et 742 953 CFP (5 676 à 6 962 dollars É.-U. ; 5 076 à 6 226 euros). Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, mais il sera tenu compte des qualifications et de l’expérience du·de la candidat·e. L’ascension au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS subventionne le loyer de ses agents à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un congé dans les foyers, à une assurance maladie et à une indemnité pour frais d’études. Ils bénéficient de 25 jours de congé annuel et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

 

Égalité des chances – La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et le recrutement de son personnel se fonde entièrement sur le mérite. Toutefois, si le comité de sélection estime que deux candidat·e·s présélectionné·e·s présentent les mêmes qualifications, la préférence sera donnée aux ressortissant·e·s des États et Territoires insulaires océaniens.

Protection de l’enfance – La CPS s’engage en faveur de la protection de l’enfance dans tous ses domaines d’intervention, y compris ceux qui n’impliquent pas de côtoyer directement des enfants. La Politique de la CPS relative à la protection de l’enfance a été rédigée conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant.

Extrait de casier judiciaire – Il sera demandé aux personnes dont la candidature a été retenue de présenter un extrait de casier judiciaire.

 

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

 

 

Modalités de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 12 avril 2020 – 23 h 45 (heure de Nouméa)

Référence du poste : AL000270

 

Les candidats doivent postuler en ligne sur le site suivant : http://fr.careers.spc.int/.

Les dossiers de candidature sur papier ne sont ni acceptés ni pris en compte.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations du·de la candidat·e ; et
  • les réponses du·de la candidat·e à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

 

Des questions de sélection sont prévues pour l’ensemble des postes à recrutement international à la CPS. Si vous ne répondez pas à toutes ces questions, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection.

 

Questions de sélection

  1. Expérience de recherche et/ou d’évaluations menées dans le domaine social et démographique, problèmes rencontrés et solutions trouvées à ces problèmes.
  2. Évaluation du rôle des hommes et des femmes dans les pêches côtières et communautaires en adoptant une approche axée à la fois sur le genre et sur le respect des droits de la personne.
  3. Collaboration et coordination de votre travail avec d’autres acteurs travaillant sur des questions identiques ou similaires relatives à l’approche axée sur le genre et sur le respect des droits de la personne dans les pêches côtières et communautaires.

JD_PEUMP Coastal Fisheries Social Scientist_Fr.docx


Type: Contrat international

Catégorie: Pêches - Aquaculture et Ecosystèmes Marins

Identifiant de référence: AL000270

Date d'affichage: 03/02/2020