Conseiller/ère pour la mise en œuvre du Cadre régional pour l’éducation dans le Pacifique

Suva, Fiji

  • Poste basé à Fidji
  • Conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

Descriptif de fonctions

La Communauté du Pacifique (CPS) est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique et appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS tient lieu de maison commune pour les 26 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 20 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Le Programme pour l’évaluation et la qualité de l’enseignement (EQAP) cherche à devenir la référence en matière de qualité de l’enseignement en Océanie. Sa mission vise à améliorer la qualité de l’éducation et de la formation au profit des apprenants du Pacifique, de manière à concrétiser les avantages procurés par l’apprentissage tout au long de la vie. L’EQAP s’efforce de promouvoir les valeurs essentielles suivantes, dans le droit fil des valeurs défendues par la CPS :

  • une culture de la qualité ;
  • une culture du perfectionnement continu ;
  • une sensibilité culturelle et politique ;
  • le respect de l’autonomie et des priorités du système éducatif de chaque État et Territoire insulaire océanien ; et
  • la prise en compte des besoins exprimés par les pays dans la gamme de prestations techniques.

Le Cadre régional pour l’éducation dans le Pacifique (PacREF), qui sera mis en œuvre sur une période de douze ans, a été approuvé par les ministres de l’Éducation des pays membres du Forum des Îles du Pacifique dans le but de définir les grandes orientations relatives aux priorités régionales en matière d’enseignement. Le Programme pour l’évaluation et la qualité de l’enseignement (EQAP), l’un des deux partenaires institutionnels de la mise en œuvre du PacREF dans la région, est chargé de piloter les activités de planification, de suivi-évaluation et d’amélioration continue qui seront menées au titre du PacREF. Le poste considéré est crucial pour le suivi et le succès de cette initiative. Le précédent dispositif, le Cadre océanien de développement de l’éducation (PEDF), qui couvrait la période 2009-2015, n’a pas donné les résultats escomptés, notamment en raison de l’absence de mécanisme de suivi des activités permettant d’adapter la réponse aux besoins en fonction des résultats obtenus. Cet échec tient à la fois à des contraintes d’ordre financier et à la réticence de certains responsables à communiquer des informations sur leurs systèmes éducatifs. La création du poste considéré a précisément pour objet de pallier ces carences et contribuera de manière déterminante au bon déroulement de la première phase de mise en œuvre du PacREF (2019-2022). https://pacificdata.org/data/dataset/pacific-regional-education-framework-pacref-2018-2030-moving-towards-education-2030 

Fonctions Le/la Conseiller/ère pour la mise en œuvre du Cadre régional pour l’éducation dans le Pacifique, en concertation avec les hauts responsables du secteur de l’enseignement et les ministres dont ils relèvent, gère la mise en œuvre des activités menées dans le cadre du PacREF et s’emploie à livrer des résultats tangibles au titre des composantes du projet confiées à la CPS et à l’EQAP, à savoir la planification, le suivi-évaluation et l’amélioration continue, ainsi que l’établissement de rapports régionaux et mondiaux au regard des indicateurs du PacREF et de l’Objectif de développement durable (ODD) 4. Le/la titulaire du poste, en étroite collaboration avec la direction de l’EQAP, formule des conseils à l’intention des partenaires du PacREF et de l’équipe EQAP afin d’optimiser les résultats obtenus, aux fins du renforcement de l’efficacité du développement. https://drive.google.com/open?id=1jR7uj8GkFgTqZ4ke2ZWHSNqPmun2lTiQ 

Les principales responsabilités du poste sont les suivantes :

  • Mener des actions de sensibilisation auprès des élus et des hauts responsables du secteur de l’enseignement et leur apporter un appui aux fins de la mise en œuvre du programme, afin de stimuler la demande et l’utilisation d’informations de qualité sur l’enseignement aux niveaux national et régional. Assurer la collecte et l’analyse de données qualitatives en vue de l’établissement de rapports sur le déroulement et l’impact des activités relevant du PacREF.
  • Établir des relations et promouvoir la collaboration en matière d’amélioration continue fondée sur des bases factuelles entre les pays partenaires du PacREF et les parties prenantes associées à sa mise en œuvre ; travailler en coopération avec l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et d’autres organisations en vue de l’utilisation des données quantitatives et qualitatives et de leur analyse, à l’appui de la mise en œuvre du PacREF.
  • Renforcer les capacités de planification, de suivi-évaluation et d’amélioration continue par l’élaboration de nouveaux outils, l’amélioration des outils existants et la formulation d’orientations et de conseils ; faciliter l’apprentissage par l’action, l’établissement de réseaux intra-institutions et l’organisation de manifestations axées sur l’amélioration continue ; encadrer des « forums didactiques » réunissant les responsables du secteur de l’éducation des États et Territoires insulaires océaniens afin de promouvoir l’échange d’information et d’expérience sur les enjeux et les solutions.
  • Appuyer les activités de planification, de suivi-évaluation et d’amélioration continue menées au sein de l’EQAP et à l’échelle de la CPS en formulant des conseils fondés sur des bases factuelles et des orientations stratégiques, en vue de l’élaboration des composantes du plan d’activité, des cadres de résultats, des évaluations et des rapports de l’EQAP relatives au PacREF.
  • Piloter l’élaboration d’une approche de la présentation, de la communication et de l’utilisation des produits de planification, de suivi-évaluation et d’amélioration continue fondée sur le principe de la « communication au service du développement » et axée sur le renforcement de l’efficacité de l’aide. Mener des actions de sensibilisation auprès des élus et des hauts responsables du secteur de l’enseignement et leur apporter un appui afin de renforcer la confiance dans les séries de données nationales sur l’enseignement et de publier ces séries de données sur des sites Web nationaux, accessibles par le biais de la Plateforme de données océaniennes ou d’autres outils de diffusion.
  • Communiquer des informations systémiques sur le PacREF en diffusant des informations actualisées et précises auprès de l’ensemble des partenaires du PacREF en général, et en particulier de l’EQAP.

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions fourni par ailleurs.

Principaux critères de sélection

Qualifications

  • Master dans un domaine pertinent tel que le développement international, l’évaluation, les politiques et l’administration publique, ou formation assortie d’une expérience pertinente.

Connaissances et expérience

  • Au moins dix ans d’expérience de la planification et du suivi de systèmes éducatifs.
  • Expérience de l’encadrement acquise à un poste de direction au sein d’un système éducatif national ou dans d’autres fonctions équivalentes.
  • Vaste expérience de l’enseignement dans le Pacifique et compréhension des cultures océaniennes.     

Compétences essentielles

  • Capacités de persuasion et facilité à nouer des relations.
  • Esprit stratégique, compétences analytiques pointues et grande minutie.
  • Grande intelligence émotionnelle.
  • Capacités de résolution des problèmes axée sur les résultats.

Compétences linguistiques

  • Excellente maîtrise de l’anglais, à l’oral comme à écrit, une connaissance pratique du français étant considérée comme un atout.

Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle

  • Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, respectueux de l’équité et ouvert à tous.

Traitement et conditions d’emploi

Durée du contrat – deux ans.

Traitement – Le poste de Conseiller/ère pour la mise en œuvre du Cadre régional pour l’éducation dans le Pacifique se situe dans la classe 11 du barème 2019 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 2 942 à 3 677 DTS (droits de tirage spéciaux), soit 8 679-10 848 dollars fidjiens (4 177-5 222 dollars É.-U. ; 3 522-4 402 euros), aux taux de change actuels.

Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, les qualifications et l’expérience étant dûment prises en compte. La progression au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Les agents expatriés de la CPS en poste aux Fidji ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu. En revanche, les ressortissants fidjiens employés par la CPS aux Fidji en sont redevables

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste aux Fidji – La CPS verse une indemnité mensuelle de logement, d’un montant compris entre 1 230 et 2 750 dollars fidjiens. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un congé dans les foyers, à une assurance médicale et à une assurance vie, ainsi qu’à une indemnité pour frais d’études. Les agents bénéficient de 25 jours de congé annuel et de 30 jours de congé maladie par an, et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Égalité des chances – La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et le recrutement de son personnel se fonde entièrement sur le mérite. Toutefois, si le comité de sélection estime que deux candidatures présélectionnées présentent les mêmes qualifications, la préférence sera donnée aux ressortissants/e/s des États et Territoires insulaires océaniens.

Protection de l’enfance – La CPS s’engage en faveur de la protection de l’enfance dans tous ses domaines d’intervention, y compris ceux qui n’impliquent pas de côtoyer directement des enfants. La Politique de la CPS relative à la protection de l’enfance a été rédigée conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant.

Extrait de casier judiciaire – Il sera demandé aux personnes dont la candidature a été retenue de présenter un extrait de casier judiciaire.

Modalités de candidature

Date limite de présentation des candidatures – 30 septembre 2019

Les candidats doivent postuler en ligne sur le site suivant : http://careers.spc.int/

Les candidatures papier ne seront pas acceptées.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour ;
  • les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences et l’expérience ainsi que les motivations ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

À ce stade, il est inutile de fournir des copies de diplômes ou de lettres de référence. Ces documents pourront, au besoin, être demandés ultérieurement.

S’agissant du personnel international en poste aux Fidji, un/e seul/e ressortissant/e étranger/ère par famille peut être employé/e par une entité exerçant ses activités aux Fidji. La Communauté du Pacifique n’autorise donc pas l’emploi des conjoint/e/s.

Veillez à répondre à toutes les questions de présélection. À défaut, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection.

Questions de présélection :

  1. Veuillez décrire brièvement les craintes que pourraient inspirer à des décideurs de haut niveau la publication de données nationales et ses incidences politiques. En quoi ces inquiétudes sont-elles justifiées, selon vous ?
  2. À votre avis, dans quelle mesure la collaboration et l’amélioration continue peuvent-elles constituer des composantes de la mise en œuvre d’initiatives régionales faisant intervenir un large éventail de parties prenantes très diverses ?
  3. En quoi le Cadre régional pour l’éducation le Pacifique (PacREF) est-il important pour la région ?

JD Implementation Adviser - PacREF.docx


Type: Contract - International

Catégorie: Education Quality & Assessment

Identifiant de référence: CB000122

Date d'affichage: 08/21/2019