Directeur·rice de la Division santé publique

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

Descriptif de fonctions

 

Principale organisation scientifique et technique du Pacifique, la Communauté du Pacifique (CPS) appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

 

La Division santé publique aide les pays membres de la CPS à améliorer la santé des populations et des communautés océaniennes, en leur apportant un soutien dans les domaines de la surveillance de la santé publique, de la prévention des maladies transmissibles et non transmissibles et de la lutte contre ces maladies. Elle a pour mission première de dispenser une assistance technique et scientifique et d’appuyer la mise en œuvre de plans et de programmes dans les pays membres. Toutes les activités de la Division ont pour vocation première de promouvoir la santé et le bien-être des populations, d’aider les communautés à prévenir les maladies, à se soigner et à se maintenir en bonne santé, et de réduire les inégalités en santé. La Division s’emploie avant tout à améliorer et à protéger la santé publique (la santé de la population) et a choisi de ne pas axer son action sur les services de traitement centrés sur l’individu. Elle comprend trois programmes : le Programme surveillance, préparation et réponse ; le Programme prévention et lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) ; et le Programme services cliniques.

 

Fonctions – Le·La Directeur·rice de la Division santé publique dirige et oriente les activités de la Division santé publique, et gère une équipe pluridisciplinaire et internationale.

 

Les principales responsabilités de la personne titulaire du poste sont les suivantes :

  1. Définir la vision de la Division santé publique, diriger et gérer ses activités afin d’optimiser les retombées des services régionaux fournis aux États et Territoires membres de la CPS.
  • Piloter l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’activité et des plans de travail annuels, et veiller à ce qu’ils soient associés aux priorités régionales et institutionnelles.
  • Coordonner les programmes de travail et les fonctions essentielles de la Division santé publique.
  • Conduire des travaux analytiques destinés à appuyer le programme de développement de la CPS dans le secteur de la santé.
  • Piloter l’engagement avec les ministres de la Santé des pays océaniens et les directeurs de la santé en vue de définir les priorités stratégiques.
  • Évaluer les besoins et les priorités en pleine évolution des pays membres de la CPS, et y répondre.
  1. Piloter, en concertation avec la haute direction, la réalisation des objectifs de la CPS, notamment l’innovation en matière de politique générale et la gestion du changement.
  • Copiloter, avec la haute direction, l’élaboration du Plan stratégique de la CPS et la définition des orientations stratégiques.
  • Superviser la participation de la Division à des initiatives plurisectorielles et transversales de grande envergure, notamment dans les domaines des maladies non transmissibles, du changement climatique, de la sécurité alimentaire et de l’égalité de genre.
  • Contribuer aux activités et aux réflexions relatives au programme reposant sur les pairs mené à l'échelle de la CPS.
  • Suivre activement la mise en œuvre du plan stratégique de la Division et sa conformité aux objectifs du Plan stratégique de la CPS, et contribuer aux décisions prises par la direction de l’Organisation.
  1. Piloter les actions d’engagement des partenaires avec les pays, les partenaires du développement et les organismes d’exécution.
  • Diriger les activités menées par la Division en vue de renforcer l’architecture sanitaire régionale par le biais des instances existantes.
  • Superviser la planification en vue de la Réunion des directeurs de la santé et coordonner les contributions apportées par les pays et les partenaires.
  • Collaborer étroitement avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à la planification de la Réunion des ministres de la Santé des pays océaniens.
  • Superviser les liens établis par les programmes avec les pays, l'objectif étant de répondre à leurs besoins et attentes.
  • Entretenir des contacts réguliers avec les homologues sectoriels par le biais du Groupe quintilatéral élargi et par d’autres moyens.
  • Superviser la détermination des attributions entre la Division santé publique et d’autres partenaires impliqués dans les mêmes domaines d’intervention, afin d’éviter tout double emploi.
  • Consolider les partenariats existants et en créer de nouveaux pour renforcer/compléter les capacités techniques de la Division, ainsi que son rayonnement et ses réseaux de savoir et d’influence.
  1. Piloter, avec la haute direction, les activités de mobilisation des ressources, notamment la communication stratégique, la sensibilisation, la mobilisation de soutiens externes et la levée de fonds.
  • Diriger et superviser les actions de la Division en matière de mobilisation des ressources, dans l’objectif de diversifier les bailleurs de fonds.
  • Rédiger et porter, avec d’autres divisions pertinentes de la CPS, des demandes de financement concernant la Division ou associant plusieurs secteurs.
  • Rédiger, selon qu’il convient, des demandes de financement associant plusieurs organisations avec d’autres organismes d’exécution.
  • Développer et mettre à profit les possibilités d’augmenter les fonds projets et les fonds programme s'inscrivant dans la durée.
  • Contribuer à une meilleure compréhension des grands défis de santé publique et des perspectives d’avenir, dans la région comme à l’échelon mondial.
  1. Assurer la gestion des équipes et soutenir le perfectionnement professionnel des agents.
  • Promouvoir et entretenir un environnement sûr propice à l’apprentissage, qui favorise la résolution des problèmes de performance.
  • Planifier, suivre et évaluer les exigences des différents postes et les résultats obtenus.
  • Aux côtés du partenaire opérationnel RH, piloter le cycle de gestion du personnel au sein de la Division.
  1. Veiller à une gestion financière saine, responsable et conforme à l’éthique des ressources.
  • Gérer le budget de la Division.
  • Fournir aux partenaires des rapports précis au format requis.
  • S’assurer de la satisfaction des partenaires quant à l’utilisation et à l’efficacité de leurs financements.
  • Développer et porter l’argumentaire en faveur de financements à long terme plus importants pour les activités clés.

 

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

 

Principaux critères de sélection

 

  1. Qualifications
  • Diplôme d’études supérieures en médecine.
  • Un master ou un diplôme équivalent dans un domaine pertinent tel que la médecine, la santé publique ou la gestion sanitaire.
  1. Compétences techniques
  • Disposer d’au moins 15 ans de connaissances et de compétences approfondies sur les questions et priorités actuelles et nouvelles dans le secteur de la santé, et les solutions à y apporter ; posséder une expérience avérée des réponses stratégiques apportées au changement et de l’élaboration de politiques et de mesures efficaces.
  • Disposer de vastes connaissances spécialisées des principes et des pratiques de santé publique, notamment la prévention des maladies transmissibles et non transmissibles, ainsi que la lutte contre celles-ci, l’épidémiologie et la surveillance, la santé maternelle et infantile, la santé environnementale et les déterminants de la santé.
  • Établir des objectifs clairs pour la Division, donner l’exemple pour diriger, galvaniser, motiver et encourager les autres ; faire en sorte que les agents de la Division se sentent en confiance et utiles ; élaborer et conduire des initiatives plurisectorielles concourant à la réalisation des objectifs de la CPS.
  • Excellentes capacités de persuasion, de communication et de négociation.
  • Expérience avérée dans les domaines de la réflexion stratégique, de l’analyse et de l’élaboration de politiques dans les secteurs d’intervention de la Division santé publique.
  1. Compétences linguistiques
  • Très bonnes connaissances de la langue anglaise à l’écrit comme à l'oral.
  • Responsable dynamique, inventif, soucieux d’obtenir des résultats.
  • Très grande aisance dans la communication écrite et orale.
  1. Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle
  • Excellentes capacités à assumer des fonctions de représentation et sens aigu des relations humaines – capacités à représenter dignement la CPS lors de réunions et de conférences externes.
  • Grande sensibilité à la diversité culturelle et capacité à travailler efficacement avec des personnes issues d’horizons culturels différents.
  • Expérience professionnelle en Océanie ou dans des contextes similaires.

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale de trois ans ; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

En raison des restrictions de déplacement en vigueur dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et étant donné que la CPS privilégie la sécurité, la santé et le bien-être de ses agents, il est possible que l’entrée en fonction soit retardée. Ces questions seront abordées en détail avec les personnes retenues. Dans la plupart des cas, la nomination et l’entrée en fonction ne seront effectives que lorsque le déplacement vers le lieu d’affectation sera autorisé.

Traitement – Le poste de Directeur·rice de la Division santé publique se situe dans la classe 15 du barème 2021 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 7 190 à 8 892 DTS (droits de tirage spéciaux), soit entre 1 052 517 et 1 301 558 CFP (9 995 à 12 359 dollars É.-U. ; 8 820 à 10 907 euros). Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, les qualifications et l’expérience étant dûment prises en compte. L’ascension au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS subventionne le loyer de ses agents à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de rapatriement, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un voyage pour congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et invalidité et à une indemnité pour frais d’études. Les agents bénéficient de 25 jours de congé annuel par an et d’autres types de congés, et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Principes applicables en matière de recrutement – Le recrutement au sein de la CPS est fondé sur le mérite et l’équité, et les candidats et candidates évoluent dans un processus de sélection équitable, transparent et non discriminatoire. La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et défend la diversité de genre et la diversité culturelle, dont le bilinguisme. Elle s’emploie à attirer et à nommer des personnes respectueuses de ces valeurs. Il est dûment tenu compte des principes d’équité de genre et de la volonté de maintenir une forte représentation d’Océaniens et d’Océaniennes parmi les cadres professionnels. Si le comité de sélection estime, après entretien, ne pas pouvoir départager deux personnes, la préférence est donnée à un·e Océanien·ne. La confidentialité totale des candidatures est garantie conformément aux dispositions de la Politique de protection des renseignements personnels de la CPS.

 

 

Modalités de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 28 Février 2021 – 23h00 (heure de Nouméa).

Référence du poste : AL000362

Les personnes intéressées doivent postuler en ligne sur le site suivant : http://fr.careers.spc.int/

Les dossiers de candidature sur papier ne seront pas acceptés.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

Des questions de présélection sont prévues pour l’ensemble des postes à la CPS. Veillez à répondre à toutes les questions de présélection. À défaut, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection.

 

Questions de sélection (maximum 2 000 caractères par question) :

  1. Selon vous, quelles sont les trois premières priorités de santé publique pour les pays et territoires insulaires de la zone Pacifique ? Expliquez pourquoi.
  2. Dans votre rôle actuel (ou plus récemment), pouvez-vous nous décrire votre degré d’implication dans la lutte contre le Covid-19 et quelles ont été les trois plus importantes leçons que vous ayez apprises de cette expérience ?
  3. Pouvez-vous nous décrire brièvement votre expérience en mobilisation des ressources ? Quelles méthodes fonctionnèrent, ou ne fonctionnèrent pas ?

JD_PHD Director_Fr.docx


Type: Contrat international

Catégorie: Santé Publique

Identifiant de référence: AL000362

Date d'affichage: 01/28/2021