Directeur·rice du Programme durabilité environnementale et changement climatique

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

Description

 

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires membres qui en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Le Programme durabilité environnementale et changement climatique (DECC) a été créé afin de permettre à la CPS de renforcer et de simplifier ses activités en lien avec le changement climatique en rassemblant les travaux déjà effectués par l’Organisation dans un cadre stratégique et technique cohérent. En outre, ce Programme pilote les activités de la CPS en matière de changement climatique et de durabilité environnementale, collabore avec les partenaires régionaux et internationaux de l’Organisation et fait la promotion de l’intégration de ces questions à l’ensemble des actions de développement menées par les divisions de l’Organisation.

Fonctions – Le·la Directeur·rice du Programme durabilité environnementale et changement climatique dirige le Programme durabilité environnementale et changement climatique (DECC) de la CPS, appuie son fonctionnement et défend ses intérêts. Plus précisément, il·elle :

  • Dirige et gère le Programme DECC de façon à ce que les programmes annuels de travail concordent avec le plan d’activité du Programme et le Plan stratégique de la CPS ;
  • Assure la mobilisation des ressources et la présentation de rapports aux bailleurs de fonds afin de garantir la disponibilité des financements nécessaires à la bonne exécution des programmes et des projets du Programme DECC ;
  • Travaille en étroite collaboration avec les États et Territoires membres de la CPS, les organisations membres du CORP ainsi que des partenaires régionaux et internationaux actifs dans le domaine de l’environnement et du changement climatique ; 
  • Dirige l’élaboration et la mise en œuvre de programmes associant plusieurs divisions, et y contribue, encourage l’intégration des enjeux liés à la durabilité environnementale et au changement climatique dans toute l’Organisation, et défend l’approche programme intégrée définie par la CPS.

 

Les principales responsabilités de la personne titulaire du poste sont les suivantes :

 

  1. Vision, leadership et direction du Programme
  • Coordonner les contributions des membres, des divisions de la CPS et des représentants de la haute direction pour définir le positionnement de l’Organisation sur le changement climatique.
  • Diriger les travaux techniques d’orientation du programme de travail de la CPS sur le changement climatique et de contribution à l’orientation de la planification stratégique et de la gestion du changement à la CPS.
  • S’assurer que les membres de l’équipe de direction de la CPS sont correctement informés sur principaux enjeux du secteur.
  • Encourager une culture de la durabilité et de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) à l’échelle de l’Organisation.
  • Contribuer utilement aux décisions collectives prises par la direction de l’Organisation, en veillant à la prise en compte et à l’intégration transversale des enjeux liés à la résilience, aux effets du changement climatique et à la durabilité environnementale.
  • Fournir, au nom de la direction, des positions et des conseils sur le changement climatique lors de réunions de haut niveau, de réunions de coordination des bailleurs de fonds ou de réunions interorganismes.
  1. Gestion du Programme (personnel, activités et budget)
  • Piloter la révision du plan d’activité du Programme DECC en rapport avec les objectifs du Plan stratégique de la CPS et les cibles de mobilisation de ressources.
  • Garantir la visibilité et la coordination des efforts déployés par la CPS dans le domaine du changement climatique, par l’intermédiaire du pôle information et communication.
  • Superviser la gestion des activités du Programme, en conformité avec les politiques et procédures administratives et financières.
  • Veiller à la présentation de rapports pertinents, mais aussi au suivi et à l’évaluation des résultats et des réalisations du Programme.
  • Constituer, diriger et gérer une équipe motivée, inspirer un engagement commun et montrer l’exemple, permettre au personnel de s’épanouir en lui confiant des missions stimulantes, en lui permettant de s’impliquer dans son travail et en commentant sa performance, et encourager une culture de la santé et de la sécurité.
  • Superviser la planification du budget du Programme DECC, assurer un suivi des dépenses, repérer les risques et les possibilités en matière de finances, et garantir la responsabilité et les compétences financières.
  • Superviser la préparation, l’élaboration, la mise en œuvre et la clôture des projets au sein du Programme, en limitant les risques pour l’Organisation, en publiant les résultats, en veillant à la participation des parties prenantes ainsi qu’à leur pertinence pour les besoins des membres de la CPS.
  1. Mobilisation de ressources, gestion et participation des bailleurs de fonds
  • Rédiger et porter des demandes de financement concernant le Programme ou associant plusieurs organisations.
  • Développer et renforcer l’Unité financements climatiques au sein du Programme DECC afin d’aider les États et Territoires membres à accéder aux financements climatiques du FVC et d’autres sources.
  • S’assurer de la satisfaction des partenaires quant à l’utilisation et à l’efficacité de leurs financements.
  • Conserver des relations de travail étroites et solides avec le FVC et les autres partenaires de financement de l’action climatique.
  • Superviser l’élaboration de propositions de projets et de programmes conformes aux exigences des bailleurs de fonds et aux besoins des membres.
  1. Relations stratégiques et liens de collaboration avec les clients et les autres parties prenantes
  • Entretenir de solides relations de travail avec l’ensemble des services de la CPS.
  • Entretenir des liens étroits avec les ministères, les autorités nationales désignées et les représentants des États et Territoires membres chargés du changement climatique.
  • Entretenir des liens étroits avec les autres organisations du CORP au service des membres dans le domaine du changement climatique et de gestion de l’environnement.
  • Renforcer les liens avec les organisations non membres du CORP et nouer des partenariats avec des organismes actifs dans le domaine du changement climatique afin de compléter les points forts de la CPS et de contribuer à obtenir des résultats dans les États et Territoires.
  • Participer aux efforts de coordination et aux programmes rassemblant plusieurs partenaires ou bailleurs de fonds afin d’assurer l’efficacité des services fournis aux États et Territoires.
  1. Soutien à la haute direction de la CPS, et notamment programmation intégrée et initiatives communes
  • Diriger les efforts et initiatives d’intégration des programmes du Programme de sorte que ce dernier soit en mesure de mettre en œuvre des stratégies d’intervention plurisectorielles, et contribuer à ces efforts et initiatives.
  • Aider la haute direction de la CPS à piloter le changement à l’échelle de l’Organisation, à mettre au point des politiques et des plans internes, à optimiser la performance globale et à encourager une culture du partage et de l’amélioration continue.
  • Représenter la CPS aux manifestations régionales et internationales pertinentes et assurer une communication efficace aux médias et partenaires.
  • Mettre en œuvre de nouvelles approches pour obtenir de meilleurs résultats en optimisant la culture institutionnelle, les systèmes ou les programmes et services du Programme.

 

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

Principaux critères de sélection

 

  1. Qualifications
  • Diplôme universitaire de cycle supérieur en gestion environnementale du changement climatique ou dans un domaine équivalent, ou encore en gestion/administration avec un diplôme de premier cycle en environnement ou un domaine connexe.
  1. Compétences techniques
  • Au moins 15 ans d’expérience attestée de l’encadrement de haut niveau, notamment de la gestion de ressources humaines, de la gestion de projets et de la gestion financière.
  • Grandes capacités de leadership et de planification stratégique.
  • Au moins 15 ans d’expérience du travail dans le domaine du développement.
  • Expérience de la représentation d’un organisme à des réunions régionales ou internationales.
  • Connaissances et expérience avérées d’au moins un des domaines d’activité du Programme (changement climatique, durabilité environnementale), avec une bonne maîtrise de l’autre.
  • Expérience attestée de la recherche et de l’obtention de financements extérieurs et de la communication avec les bailleurs de fonds internationaux.
  • Expérience avérée de l’élaboration de politiques et de la prestation de conseils en la matière.
  • Capacités avérées de communication, d’établissement de réseaux et de coordination.
  • Aptitude attestée à travailler et à représenter la CPS efficacement aux échelons national, régional et international.
  1. Compétences linguistiques
  • Pour les anglophones, bonne connaissance pratique du français ou, pour les francophones, bonne connaissance pratique de l’anglais.
  1. Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle
  • Compétences interculturelles et aptitude à travailler avec des personnes issues d’horizons culturels différents.
  • Bonne connaissance de la situation sociopolitique des États et Territoires insulaires océaniens.

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale de trois ans ; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

Traitement – Le poste de Directeur·rice du Programme durabilité environnementale et changement climatique se situe dans la classe 15 du barème 2020 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 7 190 à 8 892 DTS (droits de tirage spéciaux), soit entre 1 058 917 et 1 309 471 dollars fidjiens (9 923 à 12 270 dollars É.-U, ou 8 874 à 10 973 euros) environ. Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, mais il sera tenu compte des qualifications et de l’expérience du·de la candidat·e. L’ascension au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS subventionne le loyer de ses agents à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agent·e·s et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et invalidité et à une indemnité pour frais d’études. Ils bénéficient de 25 jours de congé annuel par an et d’autres types d’absence ; ils peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Principes applicables en matière de recrutement – Le recrutement au sein de la CPS est fondé sur le mérite et l’équité, et les candidat·e·s évoluent dans un processus de sélection équitable, transparent et non discriminatoire. La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et défend la diversité de genre et la diversité culturelle, dont le bilinguisme. Elle s’emploie à attirer et à nommer des candidat·e·s respectueux·ses de ces valeurs. Il est dûment tenu compte des principes d’équité de genre et de la volonté de maintenir une forte représentation d’Océaniens et d’Océaniennes parmi le personnel.  Si le comité de sélection estime, après entretien, ne pas pouvoir départager deux candidat·e·s, la préférence est donnée à un·e Océanien·ne. La confidentialité totale des candidatures est garantie conformément aux dispositions de la Politique de protection des renseignements personnels de la CPS.

 

Modalités de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 15 novembre 2020, 23h00 (heure de Nouméa).

Référence du poste : AL0000336

Les candidats doivent postuler en ligne sur le site http://fr.careers.spc.int/.

Les dossiers de candidature sur papier ne seront pas acceptés.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations du·de la candidat·e ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

Des questions de présélection sont prévues pour l’ensemble des postes à la CPS. Veillez à répondre à toutes les questions de présélection. À défaut, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection.

Questions de présélection :

  1. Le poste exige un minimum de quinze (15) années d’expérience (avec des responsabilités croissantes) dans le domaine du développement, notamment à des postes de représentation dans des réunions internationales. Veuillez expliquer à l’aide d’exemples en quoi vous respectez ce critère.
  2. Le poste exige une expérience internationale des enjeux liés au changement climatique et à la durabilité environnementale, de la mobilisation de ressources et de la communication avec les bailleurs de fonds. Veuillez expliquer à l’aide d’exemples en quoi vous respectez ce critère.
  3. Le poste exige une capacité avérée à encourager la programmation intégrée et la collaboration à l’échelle de l’Organisation, notamment dans un environnement multiculturel et dans le cadre de changements organisationnels. Veuillez expliquer à l’aide d’exemples en quoi vous respectez ce critère.

Final_JD CCES Director Noumea - F.docx


Type: Contrat international

Catégorie: Durabilité environnementale et changement climatique

Identifiant de référence: AL000336

Date d'affichage: 10/05/2020