Responsable des finances

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

 

 

Description

 

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires membres qui en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

 

La Direction opérations et gestion fournit des services généraux à l’ensemble des divisions et programmes de l’Organisation. Elle comprend trois équipes clés : finances, ressources humaines et services d’information. Son action est centrée sur l’amélioration de l’efficacité des systèmes, des politiques et de la gestion, de manière à offrir des services clients de grande qualité.

 

Le·la Responsable des finances sera à la tête d’une équipe de huit personnes et ses principales responsabilités seront les suivantes :

  1. Coordination et gestion
  • Prestation de services efficace – coordonner et gérer efficacement au quotidien les équipes des finances de Nouméa et des autres sites tout en conseillant et en prêtant appui aux points focaux des divisions, et en garantissant que les services assurés dans le domaine des finances sont conformes aux normes de prestation de services ainsi qu’à celles de l’organisation.
  • Gestion de la trésorerie – diriger les fonctions de gestion de la trésorerie depuis Nouméa and entretenir des relations de travail efficaces avec les banques locales.
  • Rapports financiers et rapports de projet – collaborer avec les comptables principaux·les afin de s’assurer que les rapports financiers périodiques et les rapports financiers des projets sont préparés en temps voulu et avec la précision requise.
  • Audits – superviser la préparation au contrôle réglementaire des comptes à Nouméa et vérifier la conformité des comptes des projets en vue d’éventuels audits de projets.
  1. Appui au·à la Directeur·rice des finances
  • Comité d’audit et des risques – diriger l’élaboration et la rédaction des documents soumis au Comité d’audit et des risques, prendre contact avec les membres du Comité et prêter appui au système d’audit interne et assurer la coordination avec celui-ci.
  • Wan Tahi Dua (équipe dirigeante de la Direction opérations et gestion) – faire office de point de contact afin d’appuyer la coordination entre les différents secteurs fonctionnels des finances et aider le·la Directeur·rice à entreprendre des travaux de recherche et à rédiger des documents si nécessaire.
  • Autres composantes du Département des finances (Section achats, subventions, risques et actifs, installations, voyages, économat, Unité gestion de projets UE) – aider le·la Directeur·rice à coordonner et à gérer toute question si nécessaire.
  • Réunion des directeurs/haute direction – aider le·la Directeur·rice à élaborer le programme financier.
  1. Règlement et politiques financiers
  • En concertation avec le·la Responsable des finances (Suva), diriger l’examen du règlement financier et des politiques financières. Élaborer de nouvelles politiques, s’il y a lieu. Assurer la coordination avec l’équipe juridique et prendre contact avec les services financiers de la division, si nécessaire.
  • Travailler en étroite collaboration avec les autres départements de la Direction opérations et gestion, en particulier le bureau du·de la Directeur·rice général·e adjoint·e à Nouméa, sur les politiques et mesures d’atténuation des risques, comme l’examen et la mise à jour du registre des risques et de diverses politiques liées aux risques.
  • Collaborer avec les autres membres de l’équipe des finances pour améliorer les procédures et les contrôles internes.
  1. Création et administration de systèmes financiers

En collaboration avec le·la Responsable des finances (Suva), et sous la direction du·de la Directeur·rice des finances :

  • Examiner en continu la capacité des systèmes actuels à répondre aux attentes.
  • Élaborer des plans d’amélioration des systèmes si nécessaire.
  • Établir des relations de travail appropriées avec des parties prenantes comme les TIC.
  • Diriger ou contribuer, si nécessaire, à tous travaux d’amélioration des systèmes confiés par le·la Directeur·rice des finances.
  1. Établissement du budget
  • Aider à la préparation et à la révision des budgets annuels, ainsi que d’autres analyses budgétaires et prévisions financières, en étroite collaboration avec le·la Responsable des finances de Suva et des divisions basées à Nouméa.
  • Examen des budgets de projet proposés afin de garantir leur conformité au modèle de budget pour les projets et aux lignes directrices de la CPS.
  1. Autres tâches diverses
  • Faire preuve d’esprit d’équipe en aidant de sa propre initiative les autres membres de l’équipe des finances.
  • Toute autre tâche susceptible d’être déléguée.

 

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

 

Principaux critères de sélection

 

  1. Qualifications
  • Master de comptabilité, d’administration des entreprises ou diplôme similaire en gestion financière.
  1. Compétences techniques
  • Au moins 7 ans d’expérience professionnelle de la comptabilité.
  • Exercice d’une fonction dirigeante au sein d’une organisation dotée de systèmes avancés de comptabilité et d’information de gestion.
  • Solide expérience de la direction d’équipes, affinité pour le travail d’équipe et prise d’initiative.
  • Forte orientation client avec un haut niveau de réactivité et capacité prouvée à obtenir des résultats.
  1. Compétences linguistiques
  • Excellentes capacités de communication, à l’oral comme à l’écrit, permettant des échanges efficaces en anglais.
  1. Qualités relationnelles et sensibilité culturelle
  • Excellentes qualités relationnelles et esprit de collaboration et d’inclusion.
  • Sensibilité et ouverture culturelles et capacité à travailler efficacement avec des personnes issues d’horizons culturels différents.
  • La connaissance des États et Territoires insulaires océaniens constitue un atout.

 

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Date d’entrée en fonction – janvier 2020.

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale de trois ans ; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

 

Traitement – Le poste de Responsable des finances se situe dans la classe 12 du barème 2019 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 4 580 à 5 629 DTS (droits de tirage spéciaux), soit entre 654 276 et 804 095 francs Pacifique (6 503 à 7 993 dollars É.-U., ou 5 483 à 6 738 euros). Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, mais il sera tenu compte des qualifications et de l’expérience du·de la candidat·e. L’ascension au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS subventionne le loyer de ses cadres à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et à une indemnité pour frais d’études. Ils bénéficient de 25 jours de congé annuel et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

 

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

 

Égalité des chances – La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et le recrutement de son personnel se fonde entièrement sur le mérite ; Toutefois, si le comité de sélection estime que deux candidatures présélectionnées présentent les mêmes qualifications, la préférence sera donnée aux ressortissant·e·s des États et Territoires insulaires océaniens.

Protection de l’enfance – La CPS s’engage en faveur de la protection de l’enfance dans tous ses domaines d’intervention, y compris ceux qui n’impliquent pas de côtoyer directement des enfants. La Politique de la CPS relative à la protection de l’enfance a été rédigée conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant.

Extrait de casier judiciaire – Il sera demandé aux candidat·e·s retenu·e·s de présenter un extrait de casier judiciaire.

 

 

Procédure de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 24 novembre 2019

Référence du poste : AL000234

 

Les candidats doivent postuler en ligne sur le site suivant : http://fr.careers.spc.int/

Les dossiers de candidature sur papier ne seront pas acceptés.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations du·de la candidat·e ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

Des questions de sélection sont prévues pour l’ensemble des postes à recrutement international à la CPS. Veillez à répondre à toutes les questions de présélection.

 

Questions de présélection : 

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients réels de l’utilisation des normes IPSAS pour les diverses parties prenantes internes et externes d’une organisation comme la CPS ?
  2. Décrivez brièvement les principales caractéristiques opérationnelles d’une solution informatique visant à garantir l’efficacité et l’efficience de la gestion du financement des projets et de la présentation des résultats dans une organisation comme la CPS.
  3. Décrivez brièvement les mesures nécessaires pour remédier aux problèmes persistants de non-respect des procédures et politiques approuvées dans une organisation décentralisée.
  4. Comment analyseriez-vous la viabilité financière d’une organisation comme la CPS, financée par des contributions statutaires, des subventions, des contributions volontaires et, dans une large mesure, des ressources entièrement fléchées vers des projets ?

JD_Finance Manager Noumea_Fr.docx


Type: Contract - International

Catégorie: Finance and accounting

Identifiant de référence: AL000234

Date d'affichage: 10/30/2019