Conseiller·ère en statistiques (analyse de données et renforcement des capacités)

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

Descriptif de fonctions

 

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale de développement, la CPS tient lieu de maison commune pour les 26 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des populations d’Océanie, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la surveillance de la santé publique, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

 

La Division statistique pour le développement (SDD) est implantée au siège de la CPS, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Elle emploie une vingtaine d’agents, tous en poste à Nouméa. La Division a pour objectif de renforcer les capacités des systèmes statistiques nationaux des États et Territoires insulaires océaniens en fournissant un soutien technique en coordination avec d’autres partenaires techniques et les bailleurs de fonds. Dans le cadre de son mandat et de ses fonctions, la Division pilote et coordonne les activités relatives aux systèmes statistiques à l’échelle régionale, et a intensifié son assistance technique et son soutien dans le domaine de la collecte, de l’analyse et de la diffusion de données.

 

Fonctions – Le·La Conseiller·ère en statistiques (analyse de données et renforcement des capacités) est chargé·e de fournir des services de renforcement des capacités en analyse de données en vue d’aider les services nationaux de la statistique, les organismes de planification nationale et sectorielle, et le personnel en charge de l’élaboration de politiques.

 

Les principales responsabilités du poste sont les suivantes :

  1. Planifier, élaborer, organiser et mettre en œuvre un programme continu de renforcement des capacités aux échelons régional, sous-régional et/ou national
  • Des ressources contextualisées relatives à la formation et au renforcement des capacités, notamment des manuels, des guides et des ressources d’apprentissage en ligne, sont produites pour des programmes de renforcement des capacités et de formation en matière de statistique et d’analyse.
  • Ces ressources sont mises à disposition sur le site Web de la Division SDD, sur les plateformes de la Division et sur la Plateforme de données océaniennes (PDO).
  • Les pays membres et d’autres partenaires reçoivent l’aide nécessaire, en étroite collaboration avec d’autres agents de la Division SDD, pour ce qui concerne tous les aspects de la définition, de la localisation (le cas échéant), de la compilation, de l’audit, de l’analyse, de l’interprétation et de l’élaboration de rapports sur les ODD et d’autres indicateurs pertinents, ainsi que leurs liens avec des cadres stratégiques de développement nationaux, régionaux et mondiaux, et des engagements internationaux en matière de publication de résultats.
  1. Appuyer le développement et le renforcement du réseau MELnet de la CPS, ainsi que des capacités en SE-AC dans l’ensemble de la région
  • La planification et la prise de décision dans le Pacifique s’appuient sur des données factuelles issues du SE-AC et d’autres analyses de qualité, l’objectif étant de tirer parti des données disponibles aux échelons local, national, régional et mondial.
  • Ces capacités sont davantage exploitées pour l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de politiques dans des secteurs clés et des domaines de développement transversaux, ainsi que pour le renforcement de leurs propres institutions.
  • Les capacités et le leadership du Pacifique en matière d’analyse, de suivi, d’évaluation et d’amélioration continue appuient la réalisation et le suivi du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la Stratégie pour le Pacifique bleu à l’horizon 2050, et les mesures de réponse et de relèvement prises face à la COVID-19 sont améliorées pour renforcer la résilience en Océanie.
  1. Entretenir des relations étroites et une coopération avec d’autres organisations et institutions de formation dans la région, en vue de créer des synergies dans le domaine de la formation en statistique et en analyse, et d’éviter les chevauchements d’activités
  • En collaboration avec d’autres organisations régionales et mondiales :
    1. un soutien est apporté en matière de renforcement des capacités pour l’analyse de données de recensements et d’enquêtes et de données administratives, et des produits d’analyse/de diffusion sont élaborés.
    2. Une formation est dispensée dans les domaines de l’exploration des données, de l’analyse de données et de politiques, et des textes explicatifs de qualité sur les statistiques sont élaborés en collaboration avec d’autres agents de la Division SDD.
    3. Les pays reçoivent l’aide nécessaire à l’élaboration régulière de produits statistiques spécifiques à l’élaboration et au suivi de politiques à l’échelon national.
    4. Les capacités en matière de fourniture de statistiques et d’analyses de qualité sont renforcées et se conforment aux normes nationales et internationales.
  1. Favoriser l’efficacité du travail d’équipe de la Division statistique pour le développement et contribuer aux activités de la CPS
  • Un programme de travail pluriannuel est élaboré et mis en œuvre en collaboration avec le personnel de la Division SDD, dans le cadre des priorités définies dans le plan d’activité de la Division, au bénéfice des clients des services nationaux de la statistique, du·de la Directeur·rice de la Division et des spécialistes de la statistique au sein de la Division.
  • Une collaboration technique étroite est maintenue avec d’autres agents de la Division, ainsi qu’avec d’autres partenaires/parties prenantes et divisions de la CPS.
  1. Contribuer au rôle phare de la Division SDD en matière de systèmes/au maintien des liens, des partenariats et de la collaboration instaurés avec les parties prenantes externes
  • Des liens de coopération technique et des échanges réguliers sont encouragés et maintenus avec des partenaires techniques clés afin d’appuyer le renforcement des capacités des représentants officiels de pays insulaires océaniens en matière de statistique.
  • La Division et la région sont représentées avec professionnalisme, si nécessaire, à l’occasion des réunions, des ateliers et des groupes de travail techniques internationaux concernés par le renforcement des capacités et la meilleure utilisation des statistiques et des indicateurs pour l’élaboration de politiques et d’autres domaines, conformément aux instructions données.

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

Principaux critères de sélection

 

  1. Qualifications
  • Master en statistique, économie, démographie, études démographiques ou géographie.
  1. Compétences techniques
  • Au moins dix ans d’expérience professionnelle/technique dans un domaine pertinent.
  • Expérience avérée de l’analyse, du traitement, de l’analyse, de la présentation et de la diffusion de données statistiques.
  • Maîtrise avérée de l’analyse statistique, du calcul et de l’interprétation d’indicateurs de développement.
  • Expérience pratique avérée de l’organisation et de la conduite d’ateliers et/ou de webinaires sur l’analyse, la diffusion et l’utilisation de données, pour différents publics, en appliquant les principes de la formation pour adultes, notamment les outils en ligne.
  • Formation reconnue et compétences professionnelles/techniques avérées en matière d’opérations et de procédures statistiques, de l’évaluation des besoins d’information à l’élaboration et à la diffusion de produits de données, en passant par la conception d’outils et de processus de collecte de données.
  • Bonne connaissance du rapport global entre statistiques et développement, notamment de l’importance des indicateurs/statistiques liés à la pauvreté, au genre et à la santé reproductive, et du SE-AC.
  • Expérience avérée de la mise en place de stratégies de communication efficaces, en collaboration avec les décideurs et les planificateurs, afin de garantir l’utilisation de données et d’informations démographiques et socioéconomiques pour soutenir l’élaboration et la planification de politiques fondées sur des données factuelles.
  1. Compétences linguistiques
  • Maîtrise avérée de l’anglais, et aptitudes à préparer et à présenter des exposés et rapports techniques.
  • Excellente aptitude à la communication écrite et orale et à l’organisation, et aptitude à produire des supports de formation.
  1. Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle
  • Solides qualités relationnelles et bon esprit d’équipe, et capacité à tisser des relations et à travailler efficacement dans un environnement multiculturel ainsi qu’avec d’autres institutions de la région spécialisées dans la statistique.
  • La connaissance des États et Territoires insulaires océaniens constitue un atout.

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale de trois ans ; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

En raison des restrictions de déplacement en vigueur dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et étant donné que la CPS privilégie la sécurité, la santé et le bien-être de ses agents, il est possible que la prise de fonctions soit retardée. Ces questions seront abordées en détail avec les personnes retenues. Dans la plupart des cas, la nomination et l’entrée en fonctions ne seront effectives que lorsque le déplacement vers le lieu d’affectation sera autorisé.

Traitement – Le poste de Conseiller·ère en statistiques (analyse de données et renforcement des capacités) se situe dans la classe 11 du barème 2021 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 4 113 à 5 045 DTS (droits de tirage spéciaux), soit approximativement entre 602 042 et 738 463 CFP (5 717 à 7 012 dollars É.-U. ; 5 045 à 6 188 euros). Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonctions se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, les qualifications et l’expérience étant dûment prises en compte. La progression au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS fournit des logements subventionnés à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un voyage pour congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et invalidité et à une indemnité pour frais d’études. Les agents bénéficient de 25 jours de congé annuel par an et d’autres types de congés, et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Principes applicables au recrutement – Le recrutement au sein de la CPS est fondé sur le mérite et l’équité, et les candidatures font l’objet d’un processus de sélection équitable, transparent et non discriminatoire. La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et défend la diversité de genre et la diversité culturelle, dont le bilinguisme. Elle s’emploie à attirer et à recruter des personnes respectueuses de ces valeurs. Une attention particulière est portée aux principes d’équité de genre et au maintien d’une forte représentation d’Océaniens et d’Océaniennes parmi les cadres professionnels. Si le comité de sélection estime, après entretien, ne pas pouvoir départager deux candidatures, la préférence est donnée à un·e Océanien·ne. La confidentialité totale des candidatures est garantie conformément aux dispositions de la Politique de protection des renseignements personnels de la CPS.

 

Modalités de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 3 octobre 2021 – 23 h 00 (heure de Nouméa)

Référence du poste : AL000417

Les candidatures doivent être déposées en ligne sur le site suivant : http://fr.careers.spc.int/

Les candidatures papier ne seront pas acceptées.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

Des questions de présélection sont prévues pour l’ensemble des postes à la CPS. Si vous ne répondez pas à toutes ces questions, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection.

Questions de sélection (maximum 2 000 caractères par question) :

  1. La personne titulaire du poste sera chargée d’entreprendre et d’animer des formations sur un vaste éventail d’analyses statistiques. Veuillez décrire votre expérience et vos compétences en matière d’analyses statistiques de grands ensembles de données complexes, en particulier les recensements et les enquêtes auprès des ménages, et d’élaboration de supports de formation, de manuels et d’études de cas à partir des données en question.
  2. Décrivez en quoi consiste selon vous la Plateforme de données océaniennes (PDO), notamment la bibliothèque de microdonnées, et la manière dont vous pourriez utiliser la PDO et les microdonnées sous-jacentes pour appuyer vos activités d’analyse de données et de renforcement des capacités.
  3. Pourquoi le principe de « ne laisser personne de côté » figurant dans le Programme 2030 est-il particulièrement pertinent pour les statistiques relatives au genre et aux droits de la personne ?

Final_JD - Statistics Adviser DACB1.docx


Type: Contrat international

Catégorie: Statistiques

Identifiant de référence: AL000417

Date d'affichage: 08/31/2021