Conseiller·ère juridique principal·e

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Un poste basé à Nouméa
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation d’aide au développement de la région

 

Descriptif de fonctions

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale de développement, la CPS tient lieu de maison commune pour les 27 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des populations d’Océanie, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la surveillance de la santé publique, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

La Communauté du Pacifique adhère à la vision entérinée par les chefs d’État et de gouvernement du Forum des Îles du Pacifique dans le Cadre pour le régionalisme dans le Pacifique : « Notre vision pour le Pacifique est celle d’une région où règnent la paix, l’harmonie, la sécurité, l’intégration sociale et la prospérité, et où l’ensemble des peuples du Pacifique peuvent vivre libres et en bonne santé tout en étant productifs. » La CPS a pour mission d’œuvrer en faveur du bien-être des Océaniens en mobilisant la science et le savoir à l’aide de méthodes efficaces et novatrices, et en s’appuyant sur une compréhension fine des spécificités et des cultures des populations du Pacifique.

La CPS a son siège à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et compte plusieurs autres sites : l’antenne régionale des Fidji à Suva, le Bureau régional pour la Micronésie à Pohnpei (États fédérés de Micronésie), le Bureau régional pour la Mélanésie à Port-Vila (Vanuatu) et le Bureau de pays des Îles Salomon à Honiara.

Fonctions - Le·La Conseiller·ère juridique principal·e garantira l’intégrité du cadre de gouvernance institutionnel, supervisera les fonctions juridiques internes de la CPS en fournissant des conseils relatifs aux relations du personnel, aux contrats, aux dispositifs de financement, aux questions concernant le droit international et aux autres questions juridiques et améliorera et intégrera le cadre réglementaire interne de la CPS. Il·Elle travaillera en collaboration avec la direction générale et la haute direction, sur tous les sites d’implantation de la CPS, en vue de réaliser les objectifs stratégiques de l’Organisation, de mettre en œuvre ses politiques opérationnelles et de gérer ses changements organisationnels.

 

Les principales responsabilités du poste sont les suivantes :

  • Fournir un encadrement de haut niveau afin de renforcer la gouvernance interne institutionnelle et d’atténuer les risques juridiques de la CPS grâce à une meilleure transparence, des politiques, des processus, des actions informatives et des formations renforcés.
  • Piloter et gérer l’équipe de gouvernance et des affaires juridiques en fournissant des conseils de grande qualité en matière de gouvernance et de questions juridiques dans l’ensemble de la CPS.
  • Fournir une représentation juridique à l’Organisation, appuyer les activités de l’Organisation, et gérer l’ensemble des stratégies et des responsabilités de gouvernance et de questions juridiques pour la CPS.
  • Fixer la stratégie et les objectifs de l’équipe de gouvernance et des affaires juridiques conformément aux objectifs inscrits dans le Plan stratégique de la Communauté du Pacifique.
  • Encadrer des projets juridiques complexes recouvrant les domaines juridiques, opérationnels et fonctionnels.
  • Fournir des conseils au personnel de tous les départements sur toute une série de questions compliquées. Déceler, rechercher et analyser les problématiques liées aux questions juridiques et de gouvernance qui touchent l’Organisation et influencent ses activités aux échelons national, régional et international associées aux activités menées par l’Organisation, ses opérations actuelles et les initiatives stratégiques.
  • Mettre au point et dispenser des formations sur la gouvernance et les questions juridiques, les processus et les politiques au profit de publics à de multiples niveaux, dans l’ensemble de la CPS.
  • Élaborer et gérer le budget de l’équipe de gouvernance et des affaires juridiques.

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

Principaux critères de sélection

Qualifications

  • Diplôme universitaire de cycle supérieur dans une discipline pertinente (par exemple économie, droit, études du développement, gestion d’entreprise, administration publique, développement organisationnel, achats).
  • Répondre aux exigences professionnelles requises pour pratiquer le droit dans une ou plusieurs juridictions d’un pays membre de la CPS ou dans un système juridique similaire.

Compétences techniques

  • Expérience acquise dans l’exercice de fonctions d’encadrement ou de gestion de haut niveau, dont dix ans au moins à l’échelon national ou international.
  • Talent hors pair en matière de direction et de gestion, et notamment des compétences avérées en gestion générale, en gestion des personnes et en gestion financière.
  • Au moins 12 ans d’expérience professionnelle après l’obtention du diplôme dans la dispense de conseils juridiques portant sur la gouvernance ou les questions institutionnelles.
  • Sens aigu de l’analyse et de la conceptualisation.
  • Compétences exceptionnelles en gestion des parties prenantes.
  • Excellentes capacités de communication et de négociation.
  • Expérience de la gestion du changement organisationnel dans un environnement complexe.
  • Compréhension des problématiques juridiques auxquelles sont confrontées les organisations intergouvernementales.

Compétences linguistiques

  • Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle

  • Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, inclusif et respectueux de l’équité.
  • La connaissance des États et Territoires insulaires océaniens constitue un atout.

 

Traitement et conditions d’emploi

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale de trois ans ; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

En raison des restrictions de déplacement en vigueur dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et étant donné que la CPS privilégie la sécurité, la santé et le bien-être de ses agents, il est possible que la prise de fonctions soit retardée. Ces questions seront abordées en détail avec les personnes retenues. Dans la plupart des cas, la nomination et l’entrée en fonctions ne seront effectives que lorsque le déplacement vers le lieu d’affectation sera autorisé.

Traitement – Le poste de Conseiller·ère juridique principal·e·se situe dans la classe 14 du barème 2022 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 6 155 à 7 597 DTS (droits de tirage spéciaux), soit approximativement entre 881 359 et 1 087 916 francs CFP (8 801 à 10 864 dollars É.-U. ou 7 386 à 9 117 euros. Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonctions se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, les qualifications et l’expérience étant dûment prises en compte. La progression au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Pour l’heure, les agents de la CPS en poste en Nouvelle-Calédonie ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS fournit des logements subventionnés à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un voyage pour congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et invalidité et à une indemnité pour frais d’études. Les agents bénéficient de 25 jours de congé annuel par an et d’autres types de congés, et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Principes applicables au recrutement – Le recrutement au sein de la CPS est fondé sur le mérite et l’équité, et les candidatures font l’objet d’un processus de sélection équitable, transparent et non discriminatoire. La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et défend la diversité de genre et la diversité culturelle, dont le bilinguisme. Elle s’emploie à attirer et à recruter des personnes respectueuses de ces valeurs. Il est dûment tenu compte des principes d’équité de genre et de la volonté de maintenir une forte représentation d’Océaniens et d’Océaniennes parmi les cadres professionnels.  Si le comité de sélection estime, après entretien, ne pas pouvoir départager deux candidatures, la préférence est donnée à un·e Océanien·ne. La confidentialité totale des candidatures est garantie conformément aux dispositions de la Politique de protection des renseignements personnels de la CPS.

 

Modalités de candidature

Date limite de dépôt des candidatures : 4 septembre 2022 à 23 h 00 (heure de Nouméa)

Référence du poste : AL000488

Les candidatures doivent être déposées en ligne sur le site suivant : http://fr.careers.spc.int/

Les candidatures papier ne seront pas acceptées.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Veillez à fournir tous les documents susmentionnés. À défaut, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection. Il n’est pas nécessaire de joindre aux dossiers de candidature des copies de diplômes ou de lettres de recommandation. Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

 

Questions de présélection (maximum 2 000 caractères par question) :

  • Quelles sont, d’après vous, les problématiques stratégiques relatives à la gouvernance et aux questions juridiques auxquelles sera confrontée la Communauté du Pacifique en tant qu’organisation intergouvernementale au cours des trois années à venir ?
  • Veuillez décrire votre expérience du renforcement de la gouvernance interne au sein d’une organisation ainsi que des actions menées dans l’ensemble de l’organisation pour améliorer les connaissances en vue de réduire autant que possible les risques encourus par cette dernière et de renforcer la conformité.
  • Veuillez décrire votre expérience au sein d’une équipe multiculturelle et multilingue et de la gestion d’une telle équipe.

JD-ChiefLegalCounsel-F.docx


Type: Contrat international

Catégorie: Juridique

Identifiant de référence: AL000488

Date d'affichage: 07/25/2022