• Un poste basé à Suva (Fidji)
  • Des conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés
  • Un poste au sein de la principale organisation de développement de la région océanienne

 

Descriptif de fonctions

 

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale de développement, la CPS tient lieu de maison commune aux 27 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des populations d’Océanie, l’Organisation intervient dans plus de 25 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la santé publique, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

 

La mission de la Division ressources terrestres (LRD) est de formuler des avis scientifiques spécialisés de qualité, de renforcer les capacités et de proposer des services dans différents domaines (conservation, développement et utilisation des ressources phytogénétiques, gestion des forêts et des paysages, systèmes agricoles résilients, diversification des stratégies de subsistance et accès aux marchés), dans une démarche visant à préserver les services écosystémiques, à améliorer la productivité des sols et à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que la résilience des communautés du Pacifique. La Division LRD dispose d’un savoir-faire particulier en matière de conservation des ressources génétiques, d’agriculture résiliente, de biosécurité, de lutte contre les organismes nuisibles et les maladies, de vulgarisation agricole, de phytopathologie, d’entomologie et de santé animale. Elle collabore avec les pouvoirs publics, les organisations régionales, la société civile et les autres divisions de la CPS, dans le but de pouvoir mettre à profit ses compétences spécialisées en réponse aux besoins et priorités des pays et des populations du Pacifique. Pour mener à bien cette mission, la Division a articulé ses activités autour de quatre grands piliers thématiques, et elle a entrepris d’intégrer progressivement ses programmes au service des objectifs de développement de la CPS.

 

Fonctions – Le·La Coordonnateur·rice du Partenariat océanien sur les sols (PSP) assurera les fonctions de secrétariat du réseau du PSP ainsi que la gestion courante des organisations du réseau, dans le but de mener à bien leur mission commune. La personne titulaire du poste sera chargée de renforcer les capacités du PSP au moyen d’un appui technique à l’élaboration de programmes, dans une démarche visant à contribuer à la collaboration régionale en matière de gestion des sols et aux activités de recherche dans la région.

 

Les principales responsabilités du poste sont les suivantes :

Appui à la coordination du PSP

  • Coordonner l’élaboration et la mise en œuvre du cadre de gouvernance du PSP conformément aux priorités nationales.
  • Coordonner les consultations en cours avec les membres et les partenaires du développement, notamment la définition des priorités et la planification des activités pour le PSP.
  • Coordonner les formations et les activités de terrain afin de renforcer les capacités techniques nationales relatives aux pratiques durables de gestion des sols.

Programmation et mise en œuvre

  • Collaborer avec le·la Pédologue afin d’élaborer des notes conceptuelles utiles pour la mobilisation de ressources.
  • Coordonner et définir, au moyen d’un processus approuvé, les besoins des pays en matière de renforcement des capacités et assurer la liaison avec les partenaires du développement dans l’objectif d’apporter un appui technique pour répondre à ces besoins.
  • Collaborer avec les réseaux techniques concernés aux échelons national, régional et mondial, tels que l’Action commune de Koronivia pour l’agriculture et d’autres réseaux mondiaux (Partenariat mondial sur les sols [GSP], Groupe technique intergouvernemental sur les sols), en ce qui concerne les enjeux et solutions qui se présentent au sein du Pacifique.

Politiques et mobilisation de ressources

  • Évaluer et élaborer des recommandations sur les axes prioritaires de recherche et le renforcement des politiques ayant trait aux sols au moyen de dialogues stratégiques.
  • Coordonner l’élaboration de supports de sensibilisation ainsi que la diffusion de ceux-ci sur des plateformes et via d’autres canaux éventuels.
  • Aider le·la Chef·fe de programme et le·la Pédologue à coordonner les activités de mobilisation de ressources conformément aux priorités fixées par le PSP et au niveau national en matière de sols.
  • Collaborer avec le·la Pédologue afin de garantir une visibilité élevée des activités du réseau, notamment la publication de documents pertinents pour le grand public.

Communication stratégique et diffusion d’informations

  • Garantir une communication régulière et de grande qualité avec les correspondants nationaux et les partenaires du PSP en utilisant les outils et canaux de communication les plus appropriés.
  • Coordonner l’élaboration et la diffusion de rapports techniques, de manuels techniques, de répertoires de données, ainsi que d’autres produits d’informations et de données pédologiques.
  • Mettre au point des produits et services de communication à l’appui des stratégies régionales de mobilisation de ressources et de partenariat.

Pour de plus amples informations sur les principales responsabilités du poste, veuillez consulter le descriptif de fonctions en ligne.

 

 

Principaux critères de sélection

 

Qualifications

  • Diplôme universitaire de cycle supérieur en administration publique, en agronomie, en pédologie, en sciences environnementales ou dans un domaine apparenté.

Compétences techniques

  • Au moins dix ans d’expérience de l’aide à l’élaboration de programmes et de politiques en rapport avec les réseaux.
  • Connaissance du secteur agricole océanien.
  • Connaissance de la recherche, de la gestion et/ou du suivi et de l’évaluation ayant trait à la durabilité des sols.
  • Expérience avérée de la négociation, de l’établissement et du maintien de relations de travail axées sur le client et de partenariats mutuellement bénéfiques.
  • Expérience de la coordination de parties prenantes nombreuses et variées.
  • Excellentes qualités relationnelles et compétences en matière de communication, esprit innovant et aptitude à travailler de manière autonome.       

Compétences linguistiques

  • Excellente maîtrise de l’anglais, à l’oral comme à l’écrit.

Compétences interpersonnelles et sensibilité culturelle

  • Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, inclusif et respectueux de l’équité.

 

 

Traitement et conditions d’emploi

 

Durée du contrat – Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale jusqu'au 30 juin 2027; le premier contrat pourra être renouvelé en fonction des résultats obtenus et de la continuité du financement.

Traitement – Le poste de Coordonnateur·rice du Partenariat océanien sur les sols (PSP) se situe dans la classe 10 du barème 2024 des traitements de la CPS, ce qui correspond à un traitement mensuel de départ de 2 575 à 3 218 DTS (droits de tirage spéciaux), soit approximativement entre 7 672 et 9 591 dollars fidjiens (3 424 à 4 280 dollars É.-U. ; 3 191 à 3 989 euros) au taux de change en vigueur. Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonctions se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette, les qualifications et l’expérience étant dûment prises en compte. La progression au sein de la fourchette salariale dépend ensuite de l’évaluation des résultats annuels. Les agents expatriés de la CPS en poste aux Fidji ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu. En revanche, les ressortissants fidjiens employés par la CPS aux Fidji en sont redevables.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste aux Fidji – La CPS verse une indemnité mensuelle de logement, d’un montant compris entre 1 350 et 3 000 dollars fidjiens. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un voyage pour congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et invalidité et à une indemnité pour frais d’études. Les agents bénéficient de 25 jours de congé annuel par an et d’autres types de congés, et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Langues – Les langues de travail officielles de la CPS sont l’anglais et le français.

Principes applicables au recrutement – Le recrutement au sein de la CPS est fondé sur le mérite et l’équité, et les candidatures font l’objet d’un processus de sélection équitable, transparent et non discriminatoire. La CPS respecte le principe de l’égalité des chances et défend la diversité de genre et la diversité culturelle, dont le bilinguisme. Elle s’emploie à attirer et à recruter des personnes respectueuses de ces valeurs. Il est dûment tenu compte des principes d’équité de genre et de la volonté de maintenir une forte représentation d’Océaniens et d’Océaniennes parmi les cadres professionnels. Si le comité de sélection estime, après entretien, ne pas pouvoir départager deux candidatures, la préférence est donnée à un·e Océanien·ne. La confidentialité totale des candidatures est garantie conformément aux dispositions de la Politique de protection des renseignements personnels de la CPS.

 

 

Modalités de candidature

 

Date limite de dépôt des candidatures : 9 juin 2024 à 23 h 59 (heure des Fidji)

Référence du poste : JM000667

 

Les candidatures doivent être déposées en ligne sur le site suivant : http://careers.spc.int/

Les candidatures papier ne seront pas acceptées.

Seuls les dossiers de candidature complets seront pris en considération. Chaque dossier doit contenir :

  • un curriculum vitæ à jour, dans lequel figureront les coordonnées de trois références professionnelles ;
  • une lettre d’accompagnement exposant les compétences, l’expérience et les motivations ; et
  • les réponses à l’ensemble des questions de présélection.

Veillez à fournir tous les documents susmentionnés. À défaut, votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte lors de l’étape de présélection. Il n’est pas nécessaire de joindre aux dossiers de candidature des copies de diplômes ou de lettres de recommandation. Toutes les pièces du dossier doivent être jointes au format Microsoft Word ou Adobe PDF.

S’agissant du personnel international en poste aux Fidji, un·e seul·e ressortissant·e étranger·ère par famille peut être employé·e par une entité exerçant ses activités aux Fidji. La CPS peut, au cas par cas, prêter son assistance pour ce qui est de la soumission de demandes au ministère fidjien des Affaires étrangères pour examen et approbation finale. Elle ne peut en aucun cas garantir que les demandes soumises audit ministère aboutiront. Lorsque ces demandes sont approuvées, les conjoints et partenaires sont tenus de se conformer aux conditions que le ministère est susceptible de fixer.

 

La CPS ne fait pas payer l’examen des dossiers de candidature et ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires ou des informations de nature financière dans le cadre de sa procédure de recrutement.

 

Questions de présélection (maximum 2 000 caractères par question) :

  1. Citez deux grands défis que la personne titulaire de ce poste rencontrera, selon vous, dans le cadre de la coordination des différents partenaires ou parties prenantes dans ce domaine d’activité, ainsi que les solutions envisageables pour surmonter ces défis.
  2. Décrivez un outil/système que vous avez utilisé avec succès pour veiller à ce que les messages soient correctement communiqués à de multiples partenaires clés.
  3. Décrivez un moyen que vous utiliseriez pour mettre en évidence l’importance de la gestion des sols dans le Pacifique.

Position Description


Type: Contrat international

Catégorie: Gestion des ressources terrestres

Identifiant de référence: JM000667

Date d'affichage: 09/05/2024

Rechercher les emplois par catégories (7) Rechercher les emplois par emplacements (2) Tous les types d'emploi (3)